Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 21:11

D’aucuns me reprochent de ne tremper ma plume que dans une encre caustique, cynique et désenchantée, au lieu de chanter la vie et ses beautés. Le ton est facile, la veine inépuisable. Certes. Mais est-ce ma faute à moi si le vitriol se marie mieux à l’air du temps que le nougat ou la barbe à papa ? C’est peut-être une question de verres déformants, de prisme à travers lequel on perçoit le réel. Mais passons : voici donc un éloge des joies de ce monde.

La vie est belle et remplit nos cœurs de joie de tous ces bienfaits savamment dispensés (Gasp, j’ai failli m’étrangler). Bien évidemment il y a des injustices en ce bas monde, mais des gens de bonne volonté toujours les combattent (comme l’Arche de Zoé, par exemple). Les personnes qui nous dirigent œuvrent pour le plus grand bien de tous et de chacun (je frôle la rupture d’anévrisme là), il ne faut pas leur en vouloir s’ils font des erreurs (oups, j’ai accidentellement glissé des millions sur mes comptes perso. Oups, j’ai invité en grandes pompes mon copain dictateur. Oups, je me suis augmenté de plusieurs milliers d’euros par erreur au lieu d’augmenter le pouvoir d’achat de mes biens aimés administrés). Errare humanum est. Bien sûr il reste les amis (enfin, ceux qui restent), les amours (enfin, celles qui tiennent), les petits bonheurs quotidiens (dormir… ?), la famille (deux couples sur trois qui divorcent, plus de 4 millions d’enfants qui vivent dans une famille monoparentale ou recomposée, de plus en plus de femmes qui choisissent de ne pas enfanter, les couples homosexuels qui ne peuvent adopter…), et les collègues (haha. Sans commentaire). Il y a aussi les voyages (zut, depuis que je troque mes RTT contre de la monnaie sonnante, je n’ai plus le temps de voyager), les bons repas entre amis (voire plus haut pour les amis) où l’on déguste de bons petits plats (pleins de pesticides, d’hormones, et de céréales transgéniques) préparés avec amour (dans des poêles en téflon cancérigène, des casseroles en aluminium qui favorisent la maladie d’Alzheimer). Bref, le bonheur. Tellement de bonheur que j’arrêterai là, sous peine de me consumer en pure béatitude.

C’est un peu niaiseux tout ça, non ? Décidément, je préfère aux sourires ravis le rictus de Voltaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by la belette
commenter cet article

commentaires

Bbuissonniere 10/01/2013 15:56

Pour retrouver le sel de la vie, lisez Francoise Heritier !
http://www.bretagne-tours.com/index.php/469-taguons-le-sel-de-la-vie

Quoi ?

  • : Les chroniques acides de la belette
  • : Les coups de gueule d'une demi-beurette au pays du beurre salé. Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant réellement existé serait purement fortuite.
  • Contact

Qui ?

  • la belette
  • 32 et toutes ses dents. Scribouillarde tombée dans la marmite philosophique, cherche l'Humanité la lanterne à la main. Chiante, impatiente, exigeante, avec quelques qualités paraît-il.
  • 32 et toutes ses dents. Scribouillarde tombée dans la marmite philosophique, cherche l'Humanité la lanterne à la main. Chiante, impatiente, exigeante, avec quelques qualités paraît-il.