Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 16:59

 

IMG_3743-copie-3.JPG

Dans nos impasses affectives

Où j’affecte encore naïve

De croire qu’un jour mon prince viendra mais...

La plaie s’infecte, on m’amputera

D’un cœur trop lourd et gangrené

À force d’amour, j’ai la nausée

Le mal de mer, le mâle amer

La maladie imaginaire

Le nez en l’air, tu prends des beignes

Et des vessies pour des lanternes

Tu manges même quelques lampadaires

Tu bois la tasse – c’est des couleuvres que tu digères

Et puis un jour la coupe est pleine

De peine, de haine, de temps perdu.

 

 

À trop aimer, on aime mal

À s'acharner, on n'aime plus.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by la belette
commenter cet article

commentaires

fantasia 04/06/2010 15:30


amer
aimer

ramer

ce texte m'aide à assumer mes nausées
fantasia


Quoi ?

  • : Les chroniques acides de la belette
  • : Les coups de gueule d'une demi-beurette au pays du beurre salé. Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant réellement existé serait purement fortuite.
  • Contact

Qui ?

  • la belette
  • 32 et toutes ses dents. Scribouillarde tombée dans la marmite philosophique, cherche l'Humanité la lanterne à la main. Chiante, impatiente, exigeante, avec quelques qualités paraît-il.
  • 32 et toutes ses dents. Scribouillarde tombée dans la marmite philosophique, cherche l'Humanité la lanterne à la main. Chiante, impatiente, exigeante, avec quelques qualités paraît-il.