Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 11:07

ecrire 1725

1978. Portsall a le cafard. Plantée dans le terreau de l’Amoco, je n’ai plus qu’à grandir sur ces plages sales. Ces rochers souillés qui vous laissent sur les vêtements comme un mauvais tatouage, une balafre sombre. La marée noire est passée par là. Tchernobyl et le sida aussi. Pour l’innocence, vous repasserez. En retard, vous êtes en retard.


1987. C’est l’explosion du minitel. Moi, c’est ma famille qui implose. 3615 c’est ta vie. En divorçant, mes parents inaugurent un nouveau phénomène de société. Pour le coup, je suis en avance sur mes petits camarades, qui ne perdent rien pour attendre. Mais ma vie se conjugue désormais en devoir de visite. Et là, pas question d’être en retard sous peine de poursuite.


1989. Ah ça ira, ça ira, ça ira… On fête le bicentenaire de la Révolution française. Dans la cour de récré, c’est ma tête qui tombe à l’heure du goûter. « Bougnoule ». « Café au lait ». « Chocopops ». « Pépito ». Mais que me veulent ces rejetons de fachos ? Demi-beurette au pays du beurre salé, j’essuie les plâtres des guerres passées. Mais l’Algérie, c’est terminé. Puis je suis française, moi vous savez. Et ma couleur, c’est plus lait que café. Pourtant ce sont les mêmes petits cons qui dans quelques années voudront faire de ma peau dorée un trophée. Yabon la petite métisse ? Dans ma campagne profonde, j’ai un racisme de retard. Pour l’exotisme, vous reviendrez. En retard, vous êtes en retard.


1996. Les vaches sont folles. On crie à l’ESB. Moi, je manie d’autres sigles. Fraîchement émoulue d’un Bac L, je rallie un UFR de sciences humaines, d’où je sors avec un DEA, pour rejoindre directement l’ANPE sans passer par la case RMI. Je ne touche pas d’ASSEDIC, je n’ai plus d’APL, j’erre dans les CIO à retaper mon CV en quête d’un CDI ou d’un CDD, comme quoi la philosophie est bien un chemin qui mène de nulle part à rien, CQFD. Comme l’avait prédit l’oracle de Delphes version ingénieur, qui me sert de géniteur. Rien dans les poches, et rien demain. Pour la réussite sociale, vous renaîtrez. Au jeu des chaises de bureau musicales, vous êtes en retard.


2008. Les Jeux Olympiques battent leur plein à Pékin, et la liberté d’expression a des allures de pékinois en laisse. Ma liberté de la presse à moi a des horaires du fonctionnaire et des fers aux pieds. Ma chaise électrique ? Un fauteuil dactylo. Ma torture quotidienne, 8 h de bureau sous l’œil d’un bourreau. Derrière des barreaux (avec vue sur mer). 9 h 23. Panne de réveil. Coincée dans les bouchons. Ou bien panne de motivation ? « En retard », grogne mon tortionnaire en chef. « Vous êtes en retard ».


2009. C’est la crise. Et ma crise à moi est une adolescence à rallonge. 31 ans, et toutes ses dents. Mais pas d’enfant. Bientôt périmée. Vos ovaires ont le regret de vous annoncer que vous devriez vous manier. Certains se marient. D’autres regardent passer les convois des noces et des divorces. Moi, je suis habituée des quais de gare et des faux départs. En retard. Mais tu vas finir vieille fille, à force d’être en retard.


2010. La grippe A ? Même pas peur. La seule maladie que je crains vraiment, et qui nous ronge bien plus sûrement, c’est le renoncement. J’ai peur de rester sur le seuil de l’écriture, sans jamais avancer. Face à une page blanche, sans jamais la griser. Devant une scène slam sans jamais me lancer. Mais, si vous entendez ces mots, c’est qu’il n’est peut-être pas trop tard ?...

Partager cet article

Repost 0
Published by la belette
commenter cet article

commentaires

slapette 28/12/2009 13:27


la motivation, bordel!! la motivation!!


Quoi ?

  • : Les chroniques acides de la belette
  • : Les coups de gueule d'une demi-beurette au pays du beurre salé. Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant réellement existé serait purement fortuite.
  • Contact

Qui ?

  • la belette
  • 32 et toutes ses dents. Scribouillarde tombée dans la marmite philosophique, cherche l'Humanité la lanterne à la main. Chiante, impatiente, exigeante, avec quelques qualités paraît-il.
  • 32 et toutes ses dents. Scribouillarde tombée dans la marmite philosophique, cherche l'Humanité la lanterne à la main. Chiante, impatiente, exigeante, avec quelques qualités paraît-il.